Rencontres en Val-de-Marne

Le cycle des rencontres judéo-chrétiennes, organisées par l’AJCF durant plusieurs années dans le Val-de-Marne jusqu’en 2022, est suspendu temporairement. La raison principale est que les sessions sont nombreuses dans le département, de sorte que les initiatives propres à l’AJCF y sont moins nécessaires, dans les circonstances actuelles.  

Il convient, en même temps, de rapporter et relayer les propositions cultuelles et culturelles qui participent au développement des liens, de la confiance mutuelle, de la recherche de sens, afin de toujours mieux faire société, dans la proximité du Val-de-Marne, puis en France, en Occident, partout dans le monde.

La priorité du moment semble être la culture, dont la convivialité partagée facilite l’expression vivante des convictions. Prenons le temps d’élargir et de diversifier nos échanges. L’étude théologique et philosophique,  l’approfondissement des sciences morales et juridiques, en vérité, viendront en temps utile.

Remercions toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté qui y contribuent inlassablement, ouvertement.

Voici quelques liens de conférences récentes, réunissant des juifs, des chrétiens, des musulmans, des incroyants qui témoignent de leurs parcours de vie, de leurs efforts de discernement des valeurs sacrées, dans un bon esprit loyal. 

Communauté juive de Créteil

Perspectives géopolitiques

Communauté juive de Créteil – Cycle universitaire 

Le Judaïsme et la République
Haïm Korsia, Grand Rabbin de France

 

 

 

Le relais de tous ces liens de conversations cultuelles et culturelles ne signifie pas qu’on en partage tous les contenus. A titre d’exemple, dans la vidéo qui suit, Jacques Attali accuse Barack Obama, ancien président démocrate des Etats-Unis d’Amérique, de lâcheté, parce qu’il n’a pas attaqué la Syrie en 2013. La réalité est qu’un cadrage effectif du dialogue des grandes religions, spiritualités et cultures mondiales est un prérequis à la démocratisation progressive et patiente du monde : une déstabilisation par Washington de Damas, la capitale mondiale des musulmans depuis le VIIe siècle, aurait été un acte de complicité irresponsable avec le terrorisme, ce fut un soulagement immense et c’est pourquoi Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères, recommande bien naturellement de rouvrir l’ambassade de France à Damas, dans un esprit ouvert de dialogue loyal, œcuménique et interreligieux.